parenthèse entrouverte

La dernière fois, j’ai pris la décision de ne plus fumer, car je ne peux pas fumer en occasionnel.

J’ai tenu 6 jours, une semaine où j’ai bossé. Pas trop de tentations, facile. Puis, j’ai craqué à une soirée où il y avait des fumeurs.

Je me suis redit « pour les grandes occasions, je peux ». Et j’ai trouvé plein de grandes occasions :-)

Ce soir, je sors, et je vais fumer… Je ne pense qu’à ça et j’ai hâte d’y être…

Un de ces quatre, je me sentirai encore trop en danger et je tenterai à nouveau de tout arrêter.

Mais pas pour l’instant!



parenthèse fermée

Ça y est, j’ai terminé mon expérience de fumeuse. Je crois que j’ai eu besoin de voir par moi-même que tout ce qu’on dit sur les ex-fumeurs et la relation à la cigarette était vrai.

Ce soir, je ré-arrête de fumer, 8 ans après mon premier arrêt. Voici un récit et une analyse de ce que j’ai vécu ces derniers 40 jours…

J’ai fumé au nouvel an. Ambiance festive, ça m’a plu. Mais déjà, je n’ai pas pu me contenter d’une seule cigarette, et déjà j’étais obsédée de savoir quand serait la prochaine.

Puis à une autre soirée, j’ai taxé quelques unes de mes connaissances. A cette époque, je me disais que je ne fumerai qu’en soirée, que je n’en achèterai pas, et que je ne taxerai jamais deux fois la même personne. Je pensais donc qu’au bout d’un moment, je n’aurai plus de fournisseur donc que je ne fumerai plus.

Mais c’était sans compter sur les amies proches fumeuses. Je me sentais moins mal à l’aise de les taxer, et je partageais un moment convivial avec elles par la même occasion. Ainsi, l’une d’elle m’a fourni toute une soirée. Une autre, toute une journée, etc.

Ma consommation s’est faite plus régulière. J’ai fumé presque tous les jours. J’en suis venue à taxer n’importe qui, mais je me suis tenue à ne pas en acheter. Mais un soir, j’ai fait un pas de plus: j’ai demandé à une copine d’en acheter un paquet pour nous deux, que je payerai en partie. Oui, je suis d’accord, cela revient à acheter un paquet :-)  Nous n’avons pas tout fumé, et je me suis retrouvée avec ces 10 clopes dans mon sac à main.

Le lendemain matin, j’ai déjeuné, et je n’ai pas pu attendre plus avant d’aller en allumer une!!! Tous mes vieux réflexes étaient revenus. Et pendant que je la fumais, je me posais déjà la question de quand je fumerai la suivante. J’en ai fumé 5 dans la journée. Je n’ai pensé qu’à ça toute la journée.

Le pire, c’est que ce moment, je l’appréciais mais qu’après, je me sentais nauséeuse pendant plus d’une heure. Et j’en rallumais une et je me sentais à nouveau mal… D’ailleurs, tout au long de cette reprise, mon corps m’a envoyé des signaux pour dire qu’il n’était pas d’accord: la nausée, les jambes qui ne me portent plus, une soif intense juste après, et je suis même allée jusqu’à m’évanouir dans une soirée après avoir fumé la clope de trop (qui suivait quelques verres de vin)

De tout ça je conclue que je ne peux pas être une fumeuse occasionnelle. Donc si ça doit être TOUT ou RIEN, et bien je dois choisir RIEN. Une partie de moi en est convaincue, mais je sais qu’il y a tout de même un petit deuil à faire. J’espère que ces prochains jours ne seront pas trop durs, et surtout que je ne craquerai pas.

Je connais d’autres « petits plaisirs » tout aussi agréables, voire plus, et qui ne tuent pas. Se faire un thé, manger un fruit, écouter une chanson sur deezer, prendre un bain… J’ai très bien vécu sans cigarette pendant 8 ans, je vais tâcher de continuer…



parenthèse ouverte

Cela faisait 8 ans que j’avais arrêté de fumer. J’ai craqué une première fois cet été en discothèque. Puis au nouvel an. Puis régulièrement depuis. J’en suis environ à 20 ou 30 clopes en tout.

Je me fixe comme limite de ne pas m’acheter de paquet. Ça n’est pas facile! Mais je sais que je ne suis pas capable de fumer une ou 2 clopes par jour…

Alors que ces dernières années, je ne faisais plus attention aux fumeurs, et que j’avais l’impression qu’il y en avait de moins en moins, maintenant, je ne vois plus qu’eux. Ils m’attirent…

Je suis consciente que cette expérience ne peut être qu’une parenthèse qu’il va falloir refermer bientôt, sous peine de replonger définitivement.

A bientôt pour l’article « parenthèse fermée » :-)



ME and MY LIFE ..P.M |
Ce que je pense ... |
etsionetaitheureux |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | TEDDY victime de la bêtise ...
| UN PASSE LOINTAIN
| This time it's the right