gestion du temps compliquée

Après une séparation en 2017, d’une histoire de 16 ans, j’ai refait ma vie depuis un an.

Mais voilà, je consacre mes weekends et mes soirées entiers à mon cher et tendre. Et je ne trouve plus de temps pour gérer tout le reste.

Je me retrouve avec seulement mon mercredi pour:

- faire le ménage et les lessives

- gérer l’administratif

- pratiquer mes loisirs ( peinture, lecture)

- voir mes amies

- prendre mes rendez vous (médecins, coiffeur, etc)

- travailler pour l’école

Autant vous dire que je ne sais plus où donner de la tête au cours de cette journée!!! A chaque fois, je sature et ma charge mentale me fait imploser.

Je suis consciente qu’il faut étaler tout cela différemment sur la semaine. Je dois y travailler. Je vous en reparlerai bientôt. (Car j’ai pris quelques minutes pour ce court article, mais j’ai encore beaucoup à faire :-) )



Vacances et articles

Je rentre de deux semaines de vacances. Je vous avais promis d’écrire un article par jour, mais j’ai échoué.

La raison principale de cet échec vient du fait que je n’avais plus de forfait Internet sur mon portable. J’étais donc en débit réduit, et chaque page web mettait 5 minutes à s’afficher! Ecrire un article était quasi impossible.

Mais me revoilà, motivée à être plus productive dans les jours et semaines à venir.

Ah, les vacances! Que c’était bon! Etre loin de chez soi, et n’avoir rien d’autre à faire que se détendre et prendre du bon temps…

Au camping, mes journées comprenaient de la lecture au soleil au bord de la piscine, des longues promenades, du sport, du spa. La seule contrainte était de faire à manger et la vaisselle. Ça m’a fait du bien, et j’en ai tiré des leçons pour ma vie à la maison.

1/ Bien que rentrée, je compte continuer à bronzer, lire, m’occuper de moi. Cela fait même partie de mes priorités.

2/J’ai considérablement réduit ma liste de chose à faire quotidiennement, pour ne garder que l’essentiel. Cela épuise dès le matin, de voir 30 petites tâches à accomplir. Je pense qu’il ne m’en reste qu’une dizaine. Le reste est donc devenu facultatif…

3/Je veux continuer à lâcher prise. En vacances, c’est obligatoire, car on est loin de tout ce qui nous apporte des corvées. Mais à la maison, c’est plus dur… Par exemple, je compte bosser pour l’école (je suis instit’) une à deux heures par jour. Mais une fois cette tâche accomplie, je vais m’efforcer de décrocher et de ne plus y penser jusqu’au lendemain!

Voilà où j’en suis. Demain, je vous parlerai poids, alimentation et régime.

 



A quoi bon?

Aujourd’hui, je suis en mode déprime.

Le temps a son rôle à jouer. Dehors, il fait gris et humide. Mikaël est à Cannes cette semaine, il a un temps magnifique, et ce matin, au téléphone, il était en super forme.

Aujourd’hui, donc, rien ne me parait intéressant. J’ai l’impression que nous ne sommes que des petites fourmis qui reproduisons jour après jour le même travail, jusqu’à la fin de notre vie.

En ce moment, je trouve que je n’ai pas beaucoup de perspectives d’évolution. J’ai déjà construit ce que j’avais à construire: trouver un chéri, un travail, acheter une maison, faire des enfants. Et maintenant, je fais quoi?

Ces derniers mois, le régime et le sport m’ont bien occupée. J’avais pour but de me plaire physiquement. Je dois admettre que sans me prendre pour une top modèle, je me sens assez bien dans ma peau maintenant, donc cet objectif est atteint aussi.

Je me dis aussi que les loisirs ne sont qu’un leurre pour donner la sensation que l’on ne fait pas que des corvées. (Je vous le dis, je suis en mode déprime!) On lit ou on regarde la télé pour s’évader de notre propre vie, non?

Certain(e)s me diront que l’on s’épanouit grâce aux relations sociales. C’est vrai, en partie, mais le bonheur (ou le bien-être) se ressentent de l’intérieur, non?

A moi de trouver ce qui me remontera le moral. J’ai déjà une piste: aujourd’hui, c’est les 4 ans de Jules. Dans une heure, je retrouve mes deux loulous à l’école. Généralement, je suis bien contente d’avoir du temps sans eux, mais aujourd’hui, je veux être avec eux, les entendre rire, les câliner…



désencombrement gagnant

Ma bibliothèque de boulot avait tendance à déborder. J’ai donc mis une partie de mes bouquins en vente sur priceminister. En 24h, j’ai fait 5 ventes: au moins 10 livres. J’ai récolté 70 euros… C’est super facile avec l’appli qui scanne les codes barre. Tu en as pour 2 minutes de créer une annonce.

Et sur le bon coin, j’ai vendu ma barrière pour bloquer les escaliers pour 10 euros, le même jour.

Ca fait du bien de se débarrasser de ses affaires…

Dommage que je n’ai pas plus de trucs à vendre!



ME and MY LIFE ..P.M |
Ce que je pense ... |
etsionetaitheureux |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | TEDDY victime de la bêtise ...
| UN PASSE LOINTAIN
| This time it's the right