Defi des 10 jours

Je pars en vacances demain. Comme d’habitude, je veux faire plein de choses. Je compte en profiter pour me concentrer sur moi, au plan physique et mental. Du repos, mais aussi de l’activité .Je veux lire beaucoup, faire du sport, profiter de ma famille. Je compte vous relater tout ça au jour le jour. Ca me motivera et me permettra de prendre du recul. Alors à tout bientôt!

Amandine



arrêt du tabac: un déclic qui va m’aider

Je devais arrêter lundi dernier. Mardi matin, je suis arrivée à mon boulot en pleurant. J’étais trop triste et frustrée de ne plus pouvoir fumer. On m’a donné des clopes, puis j’en ai racheté le lendemain.

Certains me disent que je ne suis pas prête, donc que ça ne sert à rien d’essayer.D’autres me disent que je dois avoir des problèmes à régler et que je devrais aller voir un psychologue.

Voilà ce que je pense: j’ai plein d’arguments pour arrêter, donc j’en ai envie. Je ne suis pas mieux en fumant. Je peux me passer du geste assez facilement.

Il me reste deux barrières qui rendent l’arrêt très difficile:

1/ la dépendance physique. J’ai finalement choisi de m’aider des chewing gums car le sevrage total est très violent pour moi. Mes nerfs me lâchent! Je pleure, je crie, je déprime, etc.

2/ la dépendance psychologique. C’est là que j’ai eu ce fameux déclic hier. J’ai compris un truc très important!!! Je me sers du tabac pour fuir certaines tâches. Les clopes que j’apprécie le plus sont celles que je prends seule à la maison. Je les fume avant et après chaque tâche pénible et répétitive, comme le linge, le ménage, la cuisine, le rangement, le boulot, etc. Je me suis rendue compte que je passais près de 1h30 à fumer par jour! Autant de temps que je ne consacre pas à mon quotidien ingrat…

Mais le problème est en fait la solution. Ce temps dégagé va me permettre à la fois d’avancer davantage à la maison, mais aussi de prendre des moments de détente supplémentaires.

J’ai une tonne de livres et articles en cours. Si je remplace les dix minutes de clope par un temps de lecture, je vais vite avancer.

En fait, ces 15 clopes correspondent à 15 fois 10 minutes par jour. Je peux les remplacer par du travail, du repos, de la détente, de la méditation, du gainage, etc. Mes journées seront mieux remplies et plus productives.

Il ne faut pas fuir, car cela ne résout pas le problème. Au contraire, je dois avancer pas à pas, trouver des solutions.

En prenant conscience de ça, la frustration de l’arrêt s’est amoindrie d’un coup. Je ne souffre plus de ne pas fumer à la maison.

Je verrai ce qu’il se passe dans les jours à venir. Je ne me pose pas encore l’ultimatum de l’arrêt total et définitif. Une marche à la fois…



jour J demain

Demain, j’arrête de fumer. Sans patch, sans chewing gum  car mes cigarettes sont tellement légères que ça me fait une surdose les substituts…

Il le faut, c’est maintenant le bon moment. Je pars en vacances dans 4 semaines, je ne veux pas être parasitée par un arrêt à ce moment.

J’ai déjà plein de stratégies,  d’idées de compensation,  etc.

Mais j’ai peur! Je sais que ça va être dur, que je vais déprimer, que mon cerveau va me jouer des tours pour me faire reprendre…

Je dois garder à l’esprit que c’est une bonne chose, une libération,  que je serai bien après. ..

Affaire à suivre



Un rythme à trouver

Il y a quelques années, j’avais une aide ménagère et je ne travaillais que 3 jours par semaine. Puis, j’ai supprimé le ménage, puis j’ai bossé 4 jours, et maintenant je suis à 5 jours à l’école… Parallèlement à ça, je consacre plus de temps au sport. Je suis notamment devenue capitaine des équipes filles de mon club de tennis. Ce qui signifie de l’administratif et du temps de présence…

Donc, forcément, j’ai moins de temps pour faire tout ce que je faisais avant.

Il faut faire des choix, définir des priorités, et surtout, optimiser le temps!

Après le premier trimestre, je n’en pouvais plus. Je suis arrivée à Noël sur les genoux, épuisée, au bord du burn out. Cela m’a fait réfléchir…

Voici pêle mêle quelques unes de mes nouvelles orientations, organisations, lubies, appelez ça comme vous voulez…

- je dois réussir à faire davantage au quotidien, car le week end ne suffit pas, et est souvent déjà bien chargé.

- tout le monde doit mettre la main à la pâte. Mon homme l’a bien compris et m’aide beaucoup.

- je dois tirer parti de tous les petits temps morts de la journée et de la semaine pour avancer dans ma liste de tâches. Pour cela, je viens de télécharger une nouvelle application qui me permet d’organiser au jour de jour mes activités, et qui me les rappelle (par un doux bruit d’oiseau :-) ). Je suis d’ailleurs dans ma tâche « blog » de la semaine. Je n’avais pas écrit depuis octobre! Maintenant, c’est programmé, je devrais être plus régulière…

- je sais que je ne suis pas une machine! Je me laisse de nombreuses plages vides, et je me programme également des temps « soins du corps », « lecture », « jeux avec les enfants »

- mon père étant en retraite depuis vendredi, mes parents ont promis de venir à la maison les mercredis. Non seulement ils pourront m’aider ponctuellement dans les tâches, mais aussi garder les enfants pour que je me déplace. Leur simple présence m’empêchera de m’affaler sur le canapé et de ne plus bouger…

- j’ai du lever le pied sur le badminton. y aller tous les lundis me lançait dans un retard de sommeil dès le début de semaine. Je me sens plus reposée à présent…

Voilà pour l’instant. Je dois me dépêcher car je suis censée être en train de faire les devoirs de mes enfants maintenant! Je file…

A bientôt!



Quand faut y aller…

Voilà 6 jours que je suis en vacances. Les premiers jours, je me suis dit que je m’autorisais à me détendre, que je le méritais.

Mais le temps passe et il va falloir penser à s’activer. Surtout que je suis inspectée à la rentrée!!! J’ai une tonne de préparations à mettre à jour, histoire de présenter un travail correct…

Je dois aussi m’occuper de paperasse, du linge, des devoirs des enfants, etc.

Je dois donc arrêter de « trop » me détendre. Mes journées passent à toute vitesse, et à la fin, rien n’est fait.

Je pourrais par exemple alterner entre 30 minutes d’activité et 30 minutes de détente. Sur une journée de 8 heures, ça fait 4h de boulot, bien!

Motivée, motivée, il faut rester motivée…



rentrée 2015

Ca y est, c’est fait!

J’ai pas mal appréhendé la reprise, avec la peur de la fatigue à venir. Et dans l’ensemble, je dois dire que ça s’est mieux passé que dans mes espérances.

Je me lève à 6h, je déjeune, puis je bosse de chez moi 30 à 45 minutes, ensuite, je me prépare et je vais à l’école.

Mes journées sont très éprouvantes car j’ai une classe de Petits qui bougent beaucoup cette année.

Le soir, je récupère les enfants, on fait les devoirs(15 minutes le petit+30 minutes le grand), on se lave, on dine et dodo! Je me couche tôt car je sais que j’ai besoin de dormir pour avoir assez d’énergie pour le lendemain.

A partir de la semaine prochaine, on va tous reprendre nos sports respectifs. lundi bad à 20 h pour moi. Mardi, tennis de mon grand à 17h et du papa à 19h. Mercredi foot du petit à 14h. Jeudi, tennis du petit(à l’essai) à 17h. Vendredi tennis à 19h pour moi. Les weeks ends, on aura les tournois de foot et les championnats de tennis pour nous adultes.

Donc au niveau de la gestion du temps, on ne s’en sort pas mal. Je réussis à caser l’essentiel: sport, boulot, devoirs…

Il me faut encore trouver de l’énergie et des créneaux pour d’autres petites choses: la paperasse, la lecture, le ménage, etc.

Mais je reste sereine. Ce qui n’est pas fait aujourd’hui le sera demain… Je m’autorise à me détendre et me reposer si j’en ressens le besoin. C’est important!



Je le savais!

Deux jours et demi ont suffi à me mettre sur les genoux! Hier midi, je suis rentrée, je me suis forcée à faire à manger alors que je n’avais pas le courage du tout… ( mais j’avais les enfants)

Et je me suis couchée de 13h à 15h30. Puis, je me suis réveillée, mais je n’ai RIEN fait. HS, KO!!!

Je me suis endormie vers 21h30. Comme j’ai bien dormi, je me sens heureusement en forme aujourd’hui.

J’utilise un bracelet connecté qui contrôle, entre autres, mon sommeil. J’ai pu constater que lorsque je me laisse dormir, sans réveil, je fais généralement des nuits de 9 heures. Je pense que c’est ce qu’il me faut pour être au max de ma forme la journée suivante. Pas de chance, je suis une grosse dormeuse!

Ce qui veut dire que pour me lever à 6h, je dois dormir à 21h tous le soirs!!! Plus que difficile, carrément impossible à tenir. Il y a déjà 2 ou 3 soirs où je m’entraîne au tennis ou au badminton jusqu’à 22h.

Je vais donc essayer de me rapprocher de ça quand je pourrai, faire des grasses mat’ le week end pour récupérer, et éventuellement des micro-siestes certains midis.

Je vais gagner la bataille contre cette fatigue qui me coupe les jambes!!!



C’est la rentrée!

Lever 6h. Ça pique un peu. Je me suis mise au bureau chez moi, comme j’ai prévu de le faire chaque jour. Mais comme je n’ai pas grand chose à faire, j’écris :-)

Aujourd’hui, journée tranquille. Une réunion autour du café pour parler des emplois du temps et projets à venir. Un peu de peinture pour préparer des modèles. Un resto entre collègues.

J’espère juste ne pas trop m’ennuyer.

Ce soir, départ 16h pour un tournoi de tennis. Je pensais jouer la semaine dernière, mais ils ont décalé, donc tout tombe en même temps.

Je constate avec plaisir que je ne stresse quasiment plus pour les préparations de  rentrées. En revanche, demain, avec les petits, ça va être plus compliqué car il y aura des pleurs. Mais on n’y est pas encore, alors profitons de ce jour calme…



Comme un sentiment de trahison

Je dis souvent que je ne sais plus quoi faire des jouets des enfants, qu’il y en a trop. J’en ai beaucoup remisé au sous-sol d’ailleurs.

Mais comme ce sont les vacances, je les ai autorisé à en sortir quelques uns de très volumineux. Par exemple, le chateau Playmobyl et ses 1000 pièces minuscules et personnages.

Ils ont également ressorti les petits légos avec lesquels ils ne jouaient plus du tout.

Je suis plutôt satisfaite qu’ils prennent du plaisir à retrouver leurs jouets. Mais voilà, cet après-midi, j’ai décidé de ranger la maison. Je me suis attaquée d’abord à nos affaires. Il y en avait peu car j’avais rangé au fur et à mesure.

Puis, sont restés les jouets. Le château (et tous les accessoires!) remplit la totalité de notre salon. Les légos sont triés à même le sol dans leurs chambres. Ça me démangeait de tout remettre dans les boîtes et les faire disparaître. Cela m’aurait permis de laver les sols.

Mais je n’en ai pas eu le cœur. Plus que quelques jours de vacances, autant qu’ils en profitent encore un peu…

Surtout que j’ai déjà un truc sur la conscience: Leurs petits légos ont été accumulés grâce à des boîtes de construction de voiture, avec schéma de montage. Et comme tout était mélangé, j’avais jeté les notices de construction, pensant que jamais ils ne voudraient faire l’effort de chercher toutes les pièces pour reconstruire à l’identique. J’avoue que je me suis trompée. Ils les ont cherché partout! J’ai honte…



J’ai pas envie

La rentrée, pour moi, c’est lundi. J’ai bien travaillé et préparé. Il ne me reste plus grand chose à faire.

Bien sur, je pourrais encore y passer des heures, car j’ai un boulot où on peut toujours chercher et découvrir des tas d’idées nouvelles.

Mais j’ai pas envie. Je dois préparer mon cartable et mes affaires à ramener à l’école, choisir mes comptines, et je pourrai m’arrêter là.

Le problème, c’est que ça me culpabilise et me crée de l’anxiété. Je sais que pour le concret, c’est mieux de prévoir au dernier moment, mais j’ai peur de me sentir débordée après.

Bref, comme tous les ans, j’attends que ça démarre, j’ai presque hâte car je n’en peux plus d’attendre dans l’inconfort…

D’autre part, j’ai peur de la fatigue à venir. De l’épuisement même. Je suis à un rythme cool depuis deux mois, et je sais qu’une semaine suffit à accumuler de la fatigue et du stress… Mais comme d’habitude, je sais que tout se passera bien!

Alors je vais me concentrer pour lâcher prise. C’est ce que je dois faire…



12345...45

ME and MY LIFE ..P.M |
Ce que je pense ... |
etsionetaitheureux |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | TEDDY victime de la bêtise ...
| UN PASSE LOINTAIN
| This time it's the right